L’ONEM préconise le stage professionnel comme clé de voute pour une adéquation Formation-Emploi !

9 décembre 2019 12:00, 28 janvier 2020 14:48

 
 
 

Partager:

L’Office National de l’Emploi a pris part par l’entremise de son Directeur Général Madame Angélique KIKUDI, au premier Forum National sur la Formation Professionnelle qui s’est tenu pendant trois jours soit du 05 au 07 décembre 2019 à Béatrice-Hôtel Kinshasa/Gombe, sous l’impulsion du Président de la République Felix Antoine TSHISEKEDI.

L’ONEM préconise le stage professionnel comme clé de voute pour une adéquation Formation-Emploi !

Une grand-messe qui a réuni plusieurs animateurs de la sphère de développement social venus d’ici et d’ailleurs.

Au fond de discussions, élucider sur des perspectives prometteuses qui permettront de jeter les bases d’une politique ambitieuse spécifique de formation professionnelle de base, laquelle répondra au problème de chômage de masse des jeunes.

Intervenant dans la foulée sur le panel: Marché du travail et offre des formations professionnelles de qualité en RDC, le Directeur Général de l’ONEM dresse lors de son exposé un tableau succinct de la situation  de marché du travail de ces trois dernières années avant de donner quelques caractéristiques de la formation professionnelle.

« une forte disparité des formations qui pour la plupart concernent le secteur informel ; des connaissances basées sur les métiers traditionnels où la plupart ont déjà connu des profondes transformations ou des disparitions… » Souligne-t-elle.

Pour une adéquation Formation-Emploi basée sur des compétences, elle préconise le stage professionnel des candidats demandeurs d’emploi dans les entreprises pendant un à six mois maximum.

Par ricochet, elle en appelle à la pérennisation du programme de mise en stage professionnel dans les entreprises déjà entamé, des nouveaux diplômés sans expérience professionnelle par son institution.

Considéré  comme un contrat de première expérience professionnelle, il permet aux bénéficiaires d’acquérir une expérience pratique et d’enrichir leur CV, à la clé un engagement pour les plus habilles.

Notons que la signature tripartite du Pacte National sur la Formation Professionnelle entre le Gouvernement, les organisations des entreprises et la société civile s’est déroulée devant le premier ministre Sylvestre ILUNGA présent lors de la clôture de ces assises, après l’adoption des recommandations par l’assemblée.


Partager: