Mise en stage professionnel du premier lot de jeunes stagiaires

14 mai 2016 12:09, 9 septembre 2019 09:20

 
 
 

Partager:

Mise en stage professionnel du premier lot de jeunes stagiaires

La cérémonie officielle de mise en stage professionnel du premier lot des stagiaires du Programme Emploi Diplômé « PED » de l’Office National de l’Emploi « ONEM » a été présidée, ce 14 mai 2016, au local 1103 du 11eme niveau de l’immeuble Crown Tower, par le Vice-Premier ministre et ministre en charge de l’emploi, travail et de la prévoyance sociale, Willy MAKIASHI. Ce premier lot des stagiaires du PED  a été reçu par deux institutions bancaires établies dont la Procredit bank et Trust marchant bank (TMB).

Dans les trois mille jeunes soumis au Test, cinq cents ont été jugés assez bon et quatre-vingt-dix ont été les meilleurs. Ce sont ces derniers qui ont été retenus et qui composent le premier lot que le gouvernement par son organe technique, l’ONEM, vient de confier aux deux institutions bancaires pour leur stage professionnel, qui pourrait aboutir à la signature d’un contrat selon le rendement de chacun d’entre eux.

Prenant la parole à cette occasion, le Professeur Willy MAKIASHI a précisé que le gouvernement est arrivé à l’étape de suivi et d’évaluation du programme lancé depuis le 26 février 2016. Ce membre du gouvernement de la République s’est réjoui de l’avancement de ce programme qui s’inscrit, selon lui, dans le cadre du programme du gouvernement qui s’appuie sur la vision du chef de l’Etat, Joseph KABILA. «  Le programme a été lancé depuis le 26 février. C’est un accord que le gouvernement a signé, à travers ses rouages, avec la Banque Africaine de Développement (BAD). Cette institution bancaire a apporté le financement au gouvernement via son organe technique qu’est l’Office National de l’Emploi (ONEM), sous la tutelle du ministère ayant le travail, l’Emploi et la Prévoyance Sociale dans ses attributions », a souligné le Vice-Premier ministre Willy MAKIASHI. A l’en croire, il a convié la présidente de l’UPJ  à cette cérémonie pour qu’elle en soit le témoin en vue de répercuter le message chez d’autres jeunes et apporter des réponses à toutes les questions posées sur les recrutements.

Tout en insistant sur la transparence qui avait jalonné la procédure de sélection de ces jeunes stagiaires, comme souligné par les lauréats eux-mêmes, le  Vice-Premier ministre Willy MAKIASHI a conseillé aux jeunes congolais de ne pas se décourager devant le test. Il a également mentionné que la sélection va continuer jusqu'à ce que l’on atteigne deux mille cinq cents jeunes voire jusqu'à ce que l’on arrive à 10 mille sur l’échéance fixée, qui est de quatre ans. «  Ceci est extrêmement sérieux et après le gouvernement parviendra à budgétiser lui-même ce programme soutenu actuellement par la BAD, parce qu’après 4 ans, il devra être pérennisé par la budgétisation du gouvernement qui en a trouvé l’importance et la substance, qui commencent à donner des résultats », a expliqué le Vice-Premier ministre de l’ETPS.

Dans son mot, la Présidente de l’UPJ, Francine MUYUMBA, a félicité le gouvernement congolais pour ce programme au bénéfice des jeunes. Elle s’est dite disposée à l’accompagner afin de permettre la réalisation des objectifs assignés. Par contre, elle a émis le vœu de voir ce programme être déployé dans toutes les provinces de la RDC, pour faire bénéficier tous les jeunes du pays. A ces jeunes stagiaires retenus dans le premier lot, Francine MUYUMBA a conseillé de bien travailler en vue d’ouvrir les portes à d’autres jeunes.

Circonscrivant l’événement, le Directeur Général de l’Office National de l’Emploi (ONEM), Angélique KIKUDI Hélian, a précisé que 3000 jeunes étaient soumis au test. 90 sont sortis avec une cote ‘’Très bon‘’, tandis que 500 s’en sont tirés avec la côte  ‘’Assez bon‘’, mais au niveau des employeurs, une autre appréciation est faite en vue de sélectionner les meilleurs d’entre eux. Elle a ajouté que le PED concerne 10.000 jeunes sur une durée de quatre ans, soit environ 2.500 jeunes chaque année.

S’exprimant au nom des employeurs, Célestin MUTEBA, DG de la Procrédit Bank, a souligné qu’ils sont là dans le cadre d’un partenariat avec l’ONEM, sur financement de la BAD, en vue d’appuyer les jeunes dans le souci de leur permettre d’obtenir un emploi. A cet effet, il a salué un programme relai aux côtés d’autres programmes déjà existants, à l’instar du programme « Jeune Banquier » qu’il utilise avec comme but, l’étude de l’ABC de la banque.

Le PED, qui s’adresse aux jeunes diplômés de l’enseignement supérieur sans expérience professionnel, qui seront mis en immersion dans le monde de travail, avec la chance de pouvoir signer un contrat de travail à durée indéterminée, note-t-on, qu’il est l’un des programmes spéciaux de l’ONEM qui s’inscrit dans le cadre général de la réalisation du plan directeur national à l’instar de l’orientation professionnelle en milieu scolaire, de l’observation du marché de l’emploi et des techniques de recherche d’emploi.

Pour un premier temps, ce programme financé à hauteur de dix millions de dollars américains par la BAD a comme premier champ bénéficiaire, la ville-province de Kinshasa. Le projet, qui s’étale sur quatre ans, s’étendra ensuite à la province de Kongo Central et celle du Katanga dans son ancienne configuration.


Partager: